Etude Thermique RT 2012

I) Qu’est-ce qu’une étude thermique réglementaire RT2012 et en quoi consiste-elle ?

Une étude thermique RT2012 est un calcul précis qui doit être réalisé par un bureau d’études thermiques par une méthode de calcul réglementaire (TH-BCE)  développée par le Centre Scientifique et Technique du Bâtiment (CSTB). Les calculs thermiques étant complexes et dépendants de nombreux paramètres (position du soleil, températures, orientation, etc…), ils ont été modélisés via un moteur de calcul. L’exploitation de ce moteur se fait par différents logiciels, qui ont été évalués et certifiés par le CSTB.

Toute personne qui dépose un permis de construire pour un bâtiment neuf ou pour la rénovation d'un bâtiment existant doit impérativement respecter cette règlementation thermique.

Depuis le 1er janvier 2013, tous les bâtiments neufs et les extensions de plus de 50 m² à usage d'habitation doivent avoir une consommation maximale d'énergie de 50 kWhep/m2/an Pour les extensions de surface comprises entre 50 et 100 m2, le calcul simplifié RT 2012 s'applique (calcul du bbio uniquement)

II) Quelles sont les obligations de la RT 2012 ?

Pour être conforme à la RT 2012, un bâtiment neuf ou une extension de bâtiment nécessitant un permis de construire doit respecter 3 exigences globales :

 Exigence d’efficacité énergétique minimale du bâti : BBiomax

 Exigence de consommation maximale Cepmax

 Exigence de confort d’été Ticmax

 Le Bbio ≤ Bbiomax 

Besoins Bioclimatiques

Les caractéristiques architecturales et thermiques du bâtiment sont représentées par les besoins bioclimatiques appelés Bbio. Un bâtiment bien orienté et bien isolé aura des besoins bioclimatiques faibles. Les critères qui entrent dans ce calcul sont l’orientation, la compacité, l’isolation et les parois vitrées et la perméabilité à l'air. Les besoins bioclimatiques sont représentés par un nombre de points prenant en compte les besoins en chauffage, refroidissement et éclairage artificiel. Ces besoins calculés en points doivent respecter une valeur maximale. Le Bbiomax

Le schéma ci-dessous illustre les principes importants répondant à l’exigence du BBio.

Le CEP ≤ Cepmax

La Cep (en kWh/m²) est la quantité d’énergie consommée par le bâtiment. Grâce aux caractéristiques des matériaux et systèmes de chauffage, eau chaude et ventilation, une consommation théorique est calculée dans l'étude thermique. Cette consommation ne doit pas dépasser une consommation maximale (Cep max). Les consommations prises en compte sont celles du chauffage, refroidissement, eau chaude sanitaire, ventilation, éclairage artificiel et des auxiliaires.

Cette valeur est fixée à 50 kWhep/(m².an) en moyenne.

Afin d'assurer l'équité de la règlementation, ce seuil est modulé en fonction de l'usage, de la localisation géographique, de l'altitude, de la surface moyenne des logements et des émissions de gaz à effet de serre des énergies utilisées.

Ceci afin de ne pas pénaliser les logements de petite surface. (Voir carte ci-dessous).

Le TIC ≤ Tic réf

Le confort thermique en été est représenté par la température intérieure de confort. C’est la température maximale atteinte dans le logement durant les jours les plus chauds de l’année. Elle ne doit pas être supérieure à la température de référence.

Les énergies renouvelables 

La RT 2012 impose fort judicieusement de recourir aux énergies renouvelables.

La maison devra coupler l’utilisation d’une énergie traditionnelle à au moins une énergie renouvelable 

III) Quelles sont les attestations obligatoires à fournir ?

Deux attestations obligatoires sont à fournir au cours de votre construction :

Une première lors de la demande de permis de construire à déposer en mairie

Une dernière au moment de déposer la déclaration d’achèvement des travaux

→ L’attestation au moment du début des travaux

Cette attestation certifie de la prise en compte de la réglementation RT 2012 dans le projet de construction. Elle garantit également la prise en compte de la conception bioclimatique du bâtiment grâce à l’indice Bbio.

Notre thermicien réalise ce bilan et le télécharge sur le site du gouvernement.

Le Ministère de l’Ecologie, du développement Durable et de l’Energie délivre alors une attestation. Celle-ci est à joindre obligatoirement au dépôt du permis de construire.

 L’attestation au moment de l’achèvement des travaux

A l'achèvement des travaux, il est obligatoire de faire réaliser une attestation d'application de la Règlementation Thermique 2012 par un contrôleur technique, un diagnostiqueur, un organisme certificateur ou un architecte

Celle-ci certifie la performance énergétique du bâtiment. Elle est basée sur l’étude thermique, le test de perméabilité à l’air et d’un document justifiant des isolants posés sur les parois extérieures du bâtiment.

Un Diagnostic de Performance Energétique Neuf (DPE neuf) de la maison est ensuite réalisé. Il évalue la consommation d’énergie du logement et son impact en termes d’émission de gaz à effet de serre.